log
  ACCUEIL    EXPLICATIONS    INSTALLATIONS    INFORMATIONS    ACTIONS  
        5. Le photovoltaïque plutôt que le thermique



Installations en détails
  1 La vente du surplus
 ≈ 2 
Type " verrière "
 ≈ 3 L'autonomie multi-énergie
 ≈ 4 La pose à l'horizontale
 ≈ 5 Le photovoltaïque plutôt
que le thermique

 ≈ 6 Comparaison consommation, production
 ≈ 7 La mise en location
de la maison

 ≈ 8 Les gestes du quotidien

Autres catégories
Mairie de Valenciennes
Lycée saint Louis
Motivation
Contact
Plan


     
Document fait avec Nvu
   Opposés depuis de nombreuses années au nucléaire, nous avons décidé, après avoir visité une installation solaire thermique (chauffe-eau) à Wazemmes, en 2004, dans le cadre des journées du solaire organisées par l’espace info-énergie, de nous “ lancer ″ dans une installation de ce type, et avons contacté pour cela la société Wattsol, dirigée par Jean-Paul Dufour.
Celui-ci nous a conseillé l’installation de 11 panneaux photovoltaïques (production d’électricité), plutôt qu’une installation en solaire thermique
(production d’eau chaude). En effet, nos 3 enfants étant partis, nous consommons désormais très peu d’eau chaude. Coût d’installation : 16 000 €, subventionnés à hauteur de 8000€.
Pourquoi le choix du solaire ?
Nous pensons que chaque kWh produit à partir de sources d’énergie renouvelables et quasiment inépuisables (solaire, éolien) est utile. L’estimation de production, avec nos 11 panneaux, est de 1 700 kWh/an environ (production réelle la 1 ère année de fonctionnement : 1 800 kWh), alors que 
11 modules de 175 Wc polycristallin sur chassis mural.
Exposition : 20° Sud-Ouest
Onduleur SMA 1700E
Production annuelle : 1700 kWh
Tarif d'achat 2003 : 0,143 euros / kWh
CO
2 évité dans l'atmosphère sur 30 ans : 12 tonnes

notre consommation moyenne était d’environ 3 000 kWh/an, quand nous étions 5.C’est donc loin d’être négligeable. Il est urgent de trouver des solutions pour sortir du nucléaire, dangereux, entre autres sur le plan des déchets que nous allons léguer aux générations futures. Notre pays est engagé dans une spirale infernale : toujours plus de nucléaire chez nous, exportation de cette technologie vers des pays qui ne seront pas forcément vigilants sur la sécurité. Tchernobyl reste dans toutes les mémoires, en particulier en période de 20ème “anniversaire″ de cette catastrophe. Par ailleurs, 11 panneaux solaires, voire même  davantage, installés sur le toit ou sur le mur d’une maison ne représentent aucune pollution visuelle.
Cette démarche va de pair avec les économies d’énergie, une façon différente de consommer, etc. Produire de l’énergie propre pour la gaspiller comme les pays riches le font actuellement serait stupide.
Notre espoir : permettre le développement des installations solaires chez des particuliers, mais aussi les collectivités et les entreprises qui disposent de surface de toitures importantes, grâce à des aides financières plus conséquentes et un coût de rachat plus élevé par EDF ou un autre prestataire. A titre indicatif, en Allemagne, les installations ne sont pas subventionnées mais le coût de rachat de l’électricité solaire aux particuliers est de 0,50 €/kwh, contre 0,15 € environ en France, pour l’instant (il semble que la situation évolue).