Découvrez les bases de la production d’énergie solaire photovoltaïque en Hauts de France.

Pour tout connaître de cette énergie, les démarches, comment préparer un projet, comment réaliser et exploiter une installation. Nous vous invitons à consulter le site réalisé par l’association HESPUL >>> photovoltaique.info/fr

Hespul est une association loi 1901 spécialisée dans le développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique. En 2007, elle a créé le Centre national de ressources sur le photovoltaïque avec le soutien de l’ADEME

Production d’électricité solaire pour 1 kWc

Définition de la puissance crête (kWc)

Puissance électrique maximum que peut fournir une cellule dans les conditions standards : à 25°C et sous une puissance lumineuse de 1000 W/m².
Le rendement d’un capteur solaire diminue quand la température augmente.
Conséquence : malgré 25 % d’ensoleillement en moins par rapport à Lyon, le capteur situé à Lille est plus performant au printemps et en été; la tendance s’inverse en automne et en hiver.
Données  de production des installations* suivantes Hespul à Lyon et le Toit Bleu du Cler à Paris, Mr Wetzel à Baisieux.

Comment ça marche ?

Les installations produisent de l’énergie électrique à partir de la source gratuite qu’est le soleil.
Elles sont absolument passives et ne nécessitent aucune surveillance particulière.
Elles s’inscrivent dans la mise en place du développement durable.
   ≈ Les cellules photovoltaïques des panneaux placés sur le toit captent la lumière du soleil et produisent de l’énergie électrique.
   ≈ L’onduleur transforme le courant continu produit en courant alternatif
   ≈ L’électricité produite est vendue (partiellement ou en totalité) mais consommée par le producteur lui-même ou les utilisateurs les plus proches.
  ≈ Les consommations restent comptabilisées comme auparavant (compteur EDF).
  ≈ Les performances sont garanties par les constructeurs: au moins 80% de la puissance initiale après 25 ans de fonctionnement.

Le prix d’un capteur photovoltaïque

Actuellement, pour équiper sa maison d’une toiture productrice d’électricité, il n’est plus nécessaire de modifier la toiture existante, l’installation est en surimposition,pose en parallèle à la toiture. 
Dans le cas d’un contrat de vente de la totalité, l’intégralité de l’énergie produite (environ 3000 kWh/an pour 3 kWc avec une bonne exposition) est vendue à l’Agence d’Obligation d’Achat (voir tableau), le tarif est garanti pendant  20 ans.

Il est aussi possible d’opter pour l’autoconsommation avec vente du surplus. Le dispositif  comporte actuellement une prime à l’investissement.
Il y a dans ce cas  la satisfaction de consommer directement une partie de l’énergie produite entre 20 et 40%.

Pour vous aider à choisir entre ces deux solutions, consulter notre page dédiée >>> principe et réglementation

Vous trouverez plus de précisions concernant les tarifs d’achat sur le site de l’association Hespul : https://www.photovoltaique.info/fr/tarifs-dachat-et-autoconsommation/tarifs-dachat/arrete-tarifaire-en-vigueur/.

Le coût des installations peut varier en fonction de certaines contraintes : sa localisation, la hauteur du bâtiment, l’emplacement de l’onduleur etc… Certaines communes ont mis en place des subventions. Pour trouver un installateur compétent et de confiance vous pouvez consulter le site InSoCo (Installation Solaire Contrôlée) ou activer le bouche à oreille.
Solaire en Nord a même constaté en 2017, un prix de 5 280€ TTC pour 2,85 kWc.
L’installation standard est de 3 kWc parce qu’au-delà le taux de TVA sur le matériel et la pose de la centrale passe de 10% à 20%

La durée de vie des capteurs est d’au moins 30 ans

Sur cette période l’énergie produite revient à 8 centimes le kWh soit quasiment la moitié du prix de vente d’EDF.
A noter qu’avec l’explosion à venir du coût de l’électricité, le temps de retour va diminuer. En dix ans le prix du kWh vendu par EDF a augmenté de 40%

Précautions à prendre

La démarche commence par la recherche d’un installateur compétent et de confiance :
Consulter le site de Qualit EnR et le site InSoCo (Installation Solaire Contrôlée) ou activer le bouche à oreille pour avoir les coordonnées d’une bonne entreprise.
Cet installateur validera votre projet et vous conseillera sur ses différents aspects. Normalement, il fera toutes les démarches administratives (raccordement au réseau, contrat d’achat, consuel…). A noter que la mention QualiPV ou RGE ne suffit pas à garantir la qualité des interventions, mais est néanmoins obligatoire pour bénéficier du tarif d’achat.

Il faut éviter absolument d’avoir recours à des sociétés qui vous démarchent par téléphone notamment et parfois au nom d’EDF. Le résultat est une escroquerie par l’intermédiaire d’un prêt bancaire que vous êtes obligé de signer et que vous ne pouvez jamais rembourser totalement car on vous promet une production électrique largement surévaluée.
Lire notre article sur les ARNAQUES par des entreprises se prétendant EDF.
Avec une installation de 3 kWc dans les Hauts de France vous pouvez au maximum faire une économie de 450€ par an

Une installation photovoltaïque ne peut pas bénéficier d’un crédit d’impôts

Le choix de l’investissement citoyen

Une autre démarche éco-citoyenne est possible en participant financièrement à l’installation d’équipements plus importants sur des bâtiments collectifs privés ou publics (écoles par exemple). Il s’agit de prendre des parts dans des projets sur de plus grandes toitures (par exemple 30 kWc et 200 m² environ). Des associations et coopératives, habilitées à collecter l’épargne citoyenne se sont constituées pour cela : Energie Partagée au niveau national, et pour le Nord de la France, notre association et EnergETHIC dans le Pas-de-Calais.
 
D’une manière plus générale, il est possible de soutenir le développement des énergies renouvelables en choisissant Enercoop comme fournisseur d’électricité. Cette coopérative s’engage à vous fournir de l’énergie d’origine 100 % renouvelable (éolien, photovoltaïque, hydraulique, biogaz). Les formalités de changement de fournisseur sont très simples.

Faites réaliser votre installation par une entreprise de la région membre du Réseau InSoCo

 *découvrez des chiffres de production en région selon l’orientation et l’inclinaison du toit