Cher.e.s Ami.e.s, cher.e.s Adhérent.e.s

Ce début d’année me donne l’occasion de vous souhaiter le meilleur pour l’année 2022 ; mais aussi de vous partager notre satisfaction et nos espoirs.

Satisfaction de constater, enfin, une sensibilité plus grande de nos concitoyens, de nos médias et de nos politiques à l’idée de consommer une énergie renouvelable et la moins carbonée possible.  Même s’il reste beaucoup à faire sur notre modèle énergétique français et sur la validité des discours des lobbys de tous ordres, on peut se féliciter qu’une part de plus en plus grande de l’opinion se tourne vers des modes de vie et de consommation plus vertueux que par le passé.

Satisfaction d’avoir vu nous rejoindre des anciens et aussi de nouveaux adhérents qui ont répondu à l’appel que nous avons lancé en fin d’année. Merci à nos nombreux donateurs pour l’”oxygène financier” qu’ils nous ont apporté.

Pour notre association, 2021 fut dense malgré les menaces à répétition de la pandémie, et 2022 verra l’aboutissement d’un processus engagé en 2020 par la rénovation des statuts qui nous permet d’accueillir tous les acteurs et soutiens de l’électricité photovoltaïque.

Fin février 2022, nous vous inviterons à nos assemblées générales. Une AG ordinaire pour clôturer l’exercice 2021 et une autre extraordinaire pour procéder à la fusion par absorption de l’association Solis.

Nos espoirs, ce sont:

  • la signature d’une convention avec la Métropole Européenne de Lille pour la mise en œuvre du PCAET (Plan Climat Air Energie Territorial) 
  • et de celle, tripartite, entre ENEDIS, MEL et Solaire en Nord,

 qui nous donneront une visibilité plus grande pour le développement de centrales PV aussi bien au niveau collectif qu’individuel. Cela nous permettra de simplifier l’accès à l’énergie la moins carbonée du marché pour les particuliers et les collectivités.

En vous renouvelant nos vœux de joie, bonheur et santé pour vous et tous ceux qui vous sont chers, je vous adresse nos salutations les plus amicales et ensoleillées.

Le président

Claude Quintard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *